Directive nitrate

FARMSTAR s’inscrit complètement dans le plan d’action de la directive Nitrates.

Actualité tracteur

Objectifs

La directive Nitrates qui a pour action en autre de mettre en place :

  • l’utilisation obligatoire d’outils d’aide à la décision pour la préparation des plans de fumure,
  • la promotion de la fertilisation de précision,
  • la modernisation du matériel d’épandage afin de contrôler les doses et réduire les pertes.

La directive nitrates en quelques mots

Résumé issu du rapport du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (1993)

La fertilisation azotée joue un rôle essentiel dans les performances de l’agriculture. L’utilisation à grande échelle d’azote minéral produit à partir du gaz naturel a permis le décollage des productions au 20 ième siècle et rompu la dépendance agriculture/élevage. Cet azote minéral est utilisé majoritairement sous forme d'ammonitrates en Europe, alors que le reste du monde utilise principalement de l'urée. Les utilisations d'azote minéral sont orientées à la baisse depuis 1990. En 20 ans, elles ont chuté de 24% alors que la production agricole augmentait de 30%.

Cette évolution favorable est imputable au développement de la fertilisation raisonnée, encouragée par le découplage des aides de la PAC et le renchérissement du prix des engrais minéraux, qui est lié à celui des énergies fossiles et qui a augmenté plus vite que celui des céréales.

Par ailleurs, les dispositions réglementaires prises en application de la directive « Nitrates », ont permis de stabiliser la production d'effluents d'élevage. Par l’établissement obligatoire d’un plan de fumure prévisionnel, elles tendent à limiter les apports d’azote aux stricts besoins de la plante dans les zones vulnérables. La mission a analysé les potentiels de gains qui restent importants en matière d’économie d’azote et a proposé un plan d’actions.

Ces gains peuvent être obtenus par la diffusion des outils d’aide à la décision et permettant une fertilisation de précision, la sélection des variétés nouvelles de plantes économes en azote, la relance des légumineuses dans les rotations culturales, et également le développement des filières de valorisation des effluents d’élevage et la récupération de l’ammoniac.

Agronomie et règlementations
Ils nous font confiance
Actualités